Dossier de presse : la répression des free-parties

Vous pouvez lire tous les article en ligne cliquant sur les liens ci-dessous ou bien au format pdf en cliquant ici.

Une tribune d’Adrien Heliot, Président de Techno+ (5 décembre 2013)

Communiqué de Techno+ (22 janvier 2014)

Réalisation collectif à l’occasion de la manifestation nationale du 31 janvier 2015

Communiqué signé par 19 associations de santé qui demandent au gouvernement de revoir la gestion publique des free parties (6 décembre 2013)

Extrait du rapport parlementaire de Jean-Louis Dumont qui analyse la loi qui encadre les free parties.

Étude de Technotonomy qui montre que les municipalités refusent à 80% les soirées techno.

Le Pôle Festif a interpellé le Ministère de l’Intérieur sur les difficultés rencontrées avec les forces de polices lors de des interventions en milieux festifs et plus particulièrement dans les évènements alternatifs de musique techno : free party et teknival (27 juillet 2013).

Extrait du référentiel national des interventions de réduction des risques en espace festif réalisé par l’Association Française de Réduction des risques en collaboration avec la Direction Générale de la Santé qui montre que les free parties ne nécessite pas un niveau d’intervention sanitaire plus élevé que les autres types de d’évènements festifs. (2012)

Extraits des cinq dernières études DRAMES réalisées par les Centres d’Evaluations et d’Information sur la Pharmacodépendance dans lesquels les décès en espace festifs sont très rares.

Les bilans officiels présentés ici montrent que les incidents n’y sont pourtant pas plus répandus que dans les autres manifestations festives.

Témoignages issus d’associations ou de journaux qui illustrent les différentes formes que peut prendre la violence policière.

Communiqué de presse du Collectif des Sound Systems français (21 juin 2009)

Communiqué de Techno+ (27 janvier 2011)

Communiqué de Technotonomy (24 janvier 2011)

Communiqué de Techno+ accusé d’organisé une rave partie (20 février 2013)

Communiqué de Technopol et Techno+ (21 février 2013)

Laisser un commentaire