Bilan des derniers teknivals du premier mai 2010-2013

Rappelons que le teknival du premier mai est de très loin l’événement induisant le plus d’incidents (énormément de participants sur une longue durée) et qu’il n’est en rien représentatif des autres free parties, multi-sons ou teknivals. Les bilans officiels présentés ici montrent que les incidents n’y sont pourtant pas plus répandus que dans les autres manifestations festives.

Édition 2013

« Nous sommes satisfaits de la façon dont la fête et les dispositifs d’encadrement se sont déroulés. » A la mi-journée, ce lundi, Dominique Bur, le préfet de Région n’est pas mécontent. Il peut souffler. La casse a été très largement limitée, en tout cas au regard de la dimension exceptionnelle du Teknival qui, rappelons-le, a attiré dans la nuit de samedi à dimanche, jusqu’à 30 000 tekos sur la base aérienne, soit quasiment l’équivalent de la population de Cambrai intra-muros.

Au total, 400 personnes ont été prises en charge par les services de secours. Si la majorité des interventions relève de la bobologie (des petites plaies souvent dûes à des chutes), vingt-huit d’entre elles ont conduit à des hospitalisations, dont sept en urgence absolue le samedi. Aucun pronostic vital n’est engagé.

http://www.lavoixdunord.fr/region/teknival-2013-le-bilan-rassurant-de-trois-jours-de-teuf-ia13b0n1229275

Édition 2012

« Les choses se sont passées sans problème majeur. Côté sanitaire, le poste médical avancé a réalisé 244 entrées. « Il s’agissait pour l’essentiel de dégrisement et de chute », relève la préfecture de l’Aisne. Autrement dit, une petite partie des participants a eu du mal à gérer les effets de l’alcool et des stupéfiants. Par ailleurs, vingt évacuations ont eu lieu vers le centre hospitalier, essentiellement pour des blessures légères. » L’Union Presse.

http://www.lunion.presse.fr/article/aisne/teknival-22-000-festivaliers-quelques-saisies-et-peu-dincidents

Édition 2011

« Au total, la manifestation a accueilli 18 000 personnes au fil des trois jours (la fin est prévue ce lundi matin à 8 heures), avec un pic estimé à 14 000 « teufeurs » au plus fort de la manifestation.
Hier soir, le bilan du rassemblement pouvait se résumer ainsi : peu d’incident et des saisies de stupéfiants très « intéressantes ».

[…]

Concernant le travail des services de secours, les pompiers et les bénévoles de la Croix-Rouge ont effectué 254 interventions sur le site du rassemblement.
Aucun cas grave n’a été recensé. Deux personnes ont été évacuées vers le centre hospitalier, mais leur état n’a pas nécessité de prise en charge « lourde ». » L’Union Presse.

http://www.lunion.presse.fr/article/aisne/noise-festival-plus-de-5-kg-de-stupefiants-saisis

Édition 2010

« Au delà de tous les fantasmes anxiogènes qu’il provoque, un Teknival ne serait-il donc pas une manifestation de grande ampleur comme les autres ?
Puisqu’au plus haut de la fête, la préfecture a compté 8000 participants (environ 5000 pendant le reste du weekend).
Les mesures de bruit effectuées aux abords des habitations n’auraient pas dépassé les 48 décibels (quand la norme autorisée en discothèque est de 60).
Et «seulement» 145 personnes ont été prises en charge par les secours (avec 9 évacuations au CHIVA). » Ariège News

http://www.ariegenews.com/ariege/communes/2010/18131/edition-2010-du-teknival-quel-bilan.html

Laisser un commentaire