25 octobre 2014 : Manifestive Montpellier

Le Collectif de la Fête Libre appelle à manifester :

Nous ne devons plus accepter que notre image soit ternie, auprès de l’opinion publique, au point d’être craints, voir détestés ou traqués.

Nous ne pouvons plus accepter d’être arrêtés, saisis, annulés ou refusés sans raisons ou arguments valables.

Nous ne voulons plus de ségrégation musicale.

Nous ne voulons plus être surveillés, pointés, jugés !Il est temps de réagir, de faire entendre notre point de vue.

Nous voulons que musique électronique soit reconnue à sa juste valeur par tous et toutes.

 

>Rejoindre l’évènement sur Facebook

Les organisateurs comptent sur vous pour faire preuve de dignité et de respect, d’eco-citoyenneté et de responsabilité afin de démontrer que nous ne sommes pas les monstres sauvages qu’ils essaient de faire croire.

Le départ de la manifestation se fera sur la place du Peyrou a Montpellier le 25 Octobre a 14h pétante.

MANIFESTE CULTURE TECHNO

  • Nous voulons mettre fin à la stigmatisation du genre « Techno » car au delà de sa réputation, notre musique est avant tout un courant fédérateur et universel riche de sa pluralité de styles. Nous aspirons à un avenir meilleur pour notre culture.
  • Nous voulons susciter la réflexion, le droit à la liberté et à la diversité culturelle. Les autorités doivent reconnaître le caractère culturel de nos rassemblements et de ce fait nous voulons dépendre du Ministère de la culture. Nous retrouvons à travers cette culture notre capacité d’innovation artistique et une reconnaissance mondiale. Nos évènements apportent dynamisme culturel, économique et touristique à nos villes. L’histoire de Montpellier est indissociable de la Culture Electronique depuis plus de 20 ans.
  • Nous ne pouvons plus dépendre des décisions arbitraires, qui provoquent une instabilité juridique paralysant le développement de la scène (et donc de création d’emplois directs et indirects). Le pouvoir d’annulation du maire et du préfet sur nos événements doit être transféré aux juges comme dans tout État démocratique.
  • Nous souhaitons pouvoir disposer de lieux publics propices pour organiser nos évènements en toute légalité et en accord avec la fréquentation estimée.
  • Nous voulons que la pratique amateur, encadrée par les textes de lois adaptés aux free party, soit également considérée comme un acte culturel et artistique et ne soit pas machinalement victime de répression, voire de violences. Rappelons qu’avant de devenir professionnel, on est amateur!
  • Nous ne voulons plus que les normes qui encadrent les pratiques amateurs et professionnelles soient confondues par les élus locaux, qui trop souvent ne connaissent pas la législation en vigueur concernant le spectacle et la loi sur les « free party » (article 53 de Loi « Sécurité Quotidienne ») ce qui entraine des comportements injustifiés et parfois illégaux des forces publiques, qui génèrent paradoxalement des atteintes à l’ordre public et notamment à la dignité humaine
  • Nous ne voulons plus que les musiques électroniques fassent l’objet de discriminations, qui portent atteintes aux libertés fondamentales, notamment aux droits d’expression et de réunion.
  • Nous exigeons une réelle discussion à l’échelle départementale/régionale/nationale avec les autorités afin de trouver des accords convenable
  • Nous n’acceptons plus que notre pays soit le vilain petit canard de l’Europe Techno.
« Ce n’est pas la musique qui est réprimée, c’est nous » Techno+

Pourtant, nous sommes tout le monde.

Nous sommes de tous les milieux, de tous les horizons, de tous les gouts, nous créons une immense diversité au sein de la culture alternative. La fusion, le mix de toutes nos différences donne à la culture techno une force incroyable qui se ressent dans l’immense éventail sonore, artistique ou social qu’elle propose, et qui s’étend même au-delà, à travers d’autres disciplines, tel que le graphisme, le jonglage ou autres formes de performances.

Nous sommes de tous les âges, de toutes les opinons, de toutes les philosophies, de toutes les religions, de toutes les classes sociales et chaque fois que nous nous retrouvons, nous créons un nouvel espace de partage dans lequel, nous nous enrichissons musicalement mais également spirituellement, moralement, intérieurement.
Nous échangeons, débattons, offrons, partageons nos pensées, nos idées leurs permettant alors de s’affiner et de se développer.

Nos fêtes sont un endroit où nous nous retrouvons, pour boire un verre ou un café, pour rigoler, danser et s’amuser comme dans n’importe quelle fête de village, anniversaire, mariage ou discothèque. Il ne faut pas oublier que tous les week-end, il y a en plusieurs Free-party. Que celles-ci voient le jour (ou la nuit) dans toutes les régions de France, et même du monde !

Il est souvent dit que pour vivre heureux, il faut vivre cachés or, nous avons une immense richesse et nous ne devons pas nous laisser faire !

Nous ne devons plus accepter que notre image soit ternie, auprès de l’opinion publique au point d’être craint, voir détesté ou traqué.
Nous ne pouvons plus accepter d’être arrêtés, saisis, annulés ou refusés sans raisons ou arguments valables.
Nous ne voulons plus de ségrégation musicale.
Nous ne voulons plus être surveillés, pointés, jugés !

Il est temps de réagir, de faire entendre notre point de vue.

Nous voulons le droit de faire fête librement.
Nous voulons pouvoir nous préoccuper d’autre chose que de la police.
Nous voulons pouvoir requérir des lieux publics convenables.
Nous voulons le droit d’organiser de plus grands événements.
Nous exigeons une réelle discussion à l’échelle départementale/régionale avec les autorités afin de trouver des accords convenables.
Nous demandons impérativement la fin des saisies abusives.

Mais nous voulons également qu’évolue les opinons.

Que la passion, que nous entretenons pour la culture des free, et pour la musique techno soit reconnue à sa juste valeur par tous et toutes.

les Chars

Char de tête ▶︎ Toulouse Collectif de la fête libre (Sud-Ouest)

L’HALLUCIDITÉ + Miss Airie & ZEBRAGE Records (Montpellier)

Alter View + Suce Mon Beat (Montpellier)

Mouflon Family (Narbonne)

Maya Bump Family + 10Funktion + FFTK Snd6tm + ATM (Montpellier)

Rottweiltek Family + Tekno Sound Travel (Montpellier)

➼ Trentktre sound + Tree K Tek (Montpellier)

➼ Nomade Circus (Franche conté)

➼ Just a Dream (Toulouse)

➼ MKZ (Montpellier)

➼ Gazoil family (Montpellier)

Imagine Your Sky (OFFICIAL) (Montpellier)

Radio Eko des Garrigues 88.5 à Montpellier en EKOMOBILE! (Montpellier)

✚ Réduction des risques : KorZéame Rdr / Accès Festif (Toulouse / Montpellier)

Les soutiens

Technopol
Techno +
S.P.A.M.E. (Syndicat Professionnel des Acteurs des Musiques Électroniques)
❥ FREEFORM ->http:// sound-system-unity.forumact if.org/forum
❥ Radio Eko des Garrigues 88.5 à Montpellier
❥ KorZéame
❥ Collectif des Sound System d’Aquitaine
❥ Plus Belle la Nuit
teckyo.com

Laisser un commentaire