Le trafic de cigarettes explose en France

Et si le premier trafic d’une substance psycho-active était celui du tabac…

Source : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2008/10/29/01016-20081029ARTFIG00060-le-trafic-de-cigarettes-explose-en-france-.php
Date : 28/10/2008

Les saisies douanières ont bondi de 242% au cours du premier semestre.

Sous
l’effet des flambées successives des prix du paquet, les trafiquants de
cigarettes ont intensifié les filières clandestines. Et les douaniers
ont encore fait exploser le nombre de leurs saisies en France, plus que
jamais devenue le point de passage obligé des trafics en Europe. Selon
un dernier bilan, les quantités de cigarettes interceptées ont fait un
bond de 242 % dans les six premiers mois de l’année. Au cours de cette
période, la douane française a réalisé pas moins de 6 647 constatations
en matière de tabac, débouchant sur l’interception de 151,1 tonnes de
marchandises clandestines.

«Ces résultats sont dus dans une
large partie à la multiplication des saisies importantes dans le fret
commercial, à la sortie comme à l’entrée du territoire», précise la
Direction générale des douanes. Quelques affaires récentes suffisent à
montrer la fréquence des prises effectuées. Ainsi, les 4 et 9 avril
dernier, les douaniers de Calais ont procédé à deux saisies de
cigarettes de contrebande représentant au total 11,4 tonnes : les
cigarettes étaient transportées dans deux semi-remorques venant de
Belgique et à destination du Royaume-Uni. Les blondes américaines
clandestines étaient dissimulées dans des cartons de pains et
pâtisseries. Un mois plus tard, les agents de Dunkerque saisissaient de
leur côté 6,8 tonnes de tabac dans un poids lourd chargé en France et
devant livrer aux Pays-Bas. Dans cette affaire, les cartouches de
contrebandes étaient dissimulées dans un chargement constitué de
meubles en kit.

Entrepôts clandestins

Plus
récemment, le 23 juillet, quelque 4,3 tonnes de cigarettes ont été
encore interceptées dans plusieurs entrepôts clandestins par la
Direction des opérations douanières lors d’une opération d’envergure en
région parisienne. Une semaine plus tard, 3,3 tonnes de tabac à
destination des îles Britanniques étaient enfin découvertes à
Cherbourg, cette fois dans un poids lourd transportant officiellement
des hottes aspirantes.

Considérant que «l’expansion du trafic
postal est manifestement liée à la montée en puissance de la vente à
distance des tabacs manufacturés, qui se caractérise, depuis quatre
ans, par une grande diversification des pays d’expédition», les douanes
ont en outre effectué 1 824 constatations l’année dernière dans des
colis expédiés via La Poste ou le fret express.

Les contrôles
effectués en Ile-de-France ont à eux seuls permis de saisir de 8,42
tonnes de cigarettes transitant parmi le flot des courriers. Pour
endiguer les trafics, la Direction des douanes noue de discrets accords
avec les plus grands manufacturiers internationaux afin d’effectuer de
précieux échanges de renseignements sur les cigarettes frelatées.

Laisser un commentaire