Sri Lanka : le Ministère de la médecine indigène propose un plan de culture médicale de cannabis

Au Sri Lanka, on autorise la culture du cannabis pour se soigner…

Source :
http://www.reuters.com/article/latestCrisis/idUSCOL342932
Date : 25-09-2008

Pour faire face à
la carence de cannabis frais qui entre dans les préparations
médicinales ayurvédiques, le Ministère de la
médecine indigène a annoncé ce mois-ci un plan
en vue de cultiver annuellement 4 tonnes de cannabis. Le ministère
voudrait ainsi obtenir une dérogation aux lois qui ont rendu
le cannabis illégal au Sri Lanka. Asoka Malimage, qui
travaille au ministère, a déclaré: «Nous
sommes désireux d’obtenir une approbation du plan afin de
cultiver du cannabis avec le sponsorat du gouvernement et les
contrôles nécessaires. En ce moment, nous sommes en
train de vérifier ces points en particulier.»

L’Ayurvéda est une
forme de médecine traditionnelle qui utilise principalement
les plantes et les remèdes naturels. Au Sri Lanka, les
praticiens de l’ayurvéda sont plus nombreux que les médecins
issus d’une école de médecine européenne. Asoka
Malimage a en outre déclaré: « Le cannabis frais
frit dans le ghee, une sorte de beurre clarifié, entre dans la
préparation de près de 18 remèdes traditionnels
différents pour traiter de nombreuses maladies». Et
d’après le docteur Dayangani Senasekara, Directeur de
l’Institut national Bandaranaike Memorial Ayurvedic Research
Institute de Colombo, «le cannabis intercepté par la
police est habituellement utilisé ; mais il est alors vieux et
desséché». L’institut utilise le cannabis pour
élaborer des préparations qui traitent le diabète,
la polyarthrite rhumatoïde et d’autres maladies.

Laisser un commentaire