Dépistage salivaire et urinaire: de nouvelles modalités d’utilisation

Les tests salivaires officialisés par la loi…

Par l’arrêté du 24 juillet 2008, le Ministère de la
santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative précise les
modalités d’utilisation des tests salivaires et urinaires. Ces tests
peuvent être réalisés en cas d’infraction au code de la route,
d’accident quelconque de la circulation, de soupçons d’usages de
stupéfiants. Avec cependant quelques cas particuliers: le dépistage par
test urinaire est toujours utilisé en d’accident mortel. Le test
salivaire étant utilisé en cas d’accident corporel, uniquement si le
test urinaire est impossible à réaliser. L’arrêté définit également les
seuils minima de détection des différentes familles de stupéfiants et
les conditions de réalisation.

Laisser un commentaire