Les « drogues digitales » sont parmi nous

Bientôt la musique sera classée comme stupéfiant si ça continue comme ça…

Source : http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/buzz_sur_le_web/20080828.OBS9184/les_drogues_digitales_sont_parmi_nous.html
Date : 28.08.2008

Depuis
plusieurs mois, un certain nombre de sites proposent des fichiers audio
censés perturber le fonctionnement du cerveau dans le but de reproduire
les effets d’une série de drogues bien réelles.

Une tribune publiée  par le quotidien USA Today
a relancé ces dernières semaines la polémique sur des "drogues
virtuelles" qui agiraient par la simple écoute de sons. Depuis plus
d’un an déjà, de nombreux sites et forums se font l’écho de cette
"défonce sonore" proposée par certains sites. La drogue fonctionnerait
sur le principe des "binaural beats " ("battements binauraux" en français).
Selon cette théorie, certains sons de tonalités différentes envoyés
simultanément dans chacune de nos oreilles auraient la capacité de
perturber le fonctionnement du cerveau. Des sites proposent ainsi des
fichiers audio à écouter avec un casque et censés produire des effets
bien précis tels que l’excitation ou la relaxation, mais également ceux
de quasiment toutes les drogues existantes : alcool, marijuana,
cocaïne, peyotl, LSD, ecstasy etc. Les morceaux sont vendus sous la
forme de "doses" par des sites proposant un logiciel de lecture mais sont également très facilement téléchargeables gratuitement sur de nombreux sites.
Depuis plusieurs mois, des internautes qui ont testé ces "produits"
échangent leurs "expériences". Si certains affirment avoir vraiment
ressenti une "défonce", beaucoup estiment qu’il ne s’agit là que d’un
effet placebo.

Des effets variables

Le phénomène commence pourtant à inquiéter. Ainsi, USA Today
a lancé une véritable alerte aux "drogues digitales". Selon la
journaliste, aucune étude ne permet pour l’instant de conclure à leur
dangerosité. Cependant, des chercheurs de l’université de Duke auraient
effectivement constaté des effets sur l’humeur et la motricité.
En fait, les effets des "battements binauraux" semblent fortement
varier d’une personne à une autre. Ils se présentent sous la forme de
sons, de vrombissements, très profonds et variant d’une oreille à
l’autre durant environ une demi-heure. Et effectivement, certains
effets se font ressentir.
Mais ceux-ci sont très loin des effets réels des drogues qu’ils
prétendent reproduire. Il semble par exemple très difficile d’avoir de
réelles hallucinations avec le fichier "LSD". De plus, il n’est pas
étonnant, après 30 minutes à écouter des bruits sourds à haut volume
avec un casque, d’avoir un peu la tête qui tourne et de se sentir un
peu bizarre. L’effet placebo doit également avoir une importance non
négligeable. Certains internautes recherchant absolument certaines
sensations, avec un peu de concentration, et dans un cadre propice
semblent ressentir plus fortement les effets.

Pour aller plus loin :

La fiche Wikipédia en français sur les battements binauraux

La fiche en anglais, plus complète

Un article du site Infos du net

Un article de Nova Planet

L’article de USA Today

Un article du Jerusalem Post

 

Laisser un commentaire