L’Argentine veut dépénaliser la consommation de drogue

L’Argentine veut dépénaliser l’usage de drogue pour mieux s’attaquer aux trafiquants…

Source : AFP
Date : 30.07.08

Le gouvernement argentin va présenter avant la fin de l’année un projet de loi visant à dépénaliser la consommation de drogue et mieux combattre les trafiquants, a annoncé mercredi le ministre de la Justice Anibal Fernandez. "Ca ne me plait pas qu’on condamne quelqu’un qui est en situation de dépendance comme s’il était un criminel", avait déclaré mardi soir la présidente argentine Cristina Kirchner lors de la présentation d’une enquête nationale sur la consommation de stupéfiants et d’alcool. La possession et la consommation de drogue est un délit en Argentine et la majorité des procès concernent les consommateurs et non les trafiquants, même si les juges prononcent en pratique peu de condamnations à leur encontre.

Le gouvernement "cherche une législation moderne, intelligente", dont l’idée est "d’appliquer une politique de soins" pour les personnes dépendantes et "de forte répression pour le trafic de produits ou substances illicites et contre le blanchiment de l’argent de la drogue", a expliqué le ministre de la Justice, interrogé par une radio argentine. Un comité scientifique d’experts, dirigé par un procureur spécialiste des enquêtes sur le trafic de drogue dans les bidonvilles de Buenos Aires, travaille déjà depuis trois ans à l’élaboration de ce projet.

Selon l’enquête nationale présentée mardi par Mme Kirchner, le plus grave problème en Argentine est l’alcool, présent dans de nombreux délits, accidents de la route ou morts accidentelles, de manière nettement plus importante que la drogue. Le "paco", un dérivé peu coûteux de la cocaïne fait toutefois des ravages dans les bidonvilles où des bandes de narcotrafiquants font parfois la loi. L’Argentine est aussi un pays de transit et de trafic vers l’Europe ou les Etats-Unis. Environ 10% de la population masculine du pays (24% pour Buenos Aires) ont reconnu avoir déjà consommé de la marijuana, selon cette enquête.

Laisser un commentaire