François Fillon et la drogue: « Nous sommes d’une certaine façon en situation d’échec »

En France comme partout, si la guerre à la drogue échoue c’est par manque de moyen bien sûr…

Date : 02-06-2008
Source: AFP

Le premier ministre veut faire de la lutte contre la toxicomanie une priorité, aussi forte que la lutte contre la violence routière.

"Le gouvernement a décidé de faire de la lutte contre la toxicomanie
une priorité aussi forte que celle qui a été décrétée contre la
violence routière ou pour lutter contre les effets du tabagisme", a
déclaré François Fillon lors de sa visite au lycée Paul-Bert ce lundi.

Dans quelques semaines sera lancé le plan 2008-2011 de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (Mildt).

Le premier ministre en a dévoilé les principaux points du plan:
– le renforcement des contrôles et des sanctions,
– le développement des structures de soins et intégrer les soins le plus tôt possible
– une coordination beaucoup plus importante au plan européen

"Ces objectifs ne peuvent être atteints que si l’ensemble de la société les porte" et "il faut une prise de conscience collective", a-t-il souligné en présence de la Garde des Sceaux Rachida Dati et du ministre de l’Education nationale Xavier Darcos.

"Si vous banalisez la drogue en permanence, vous avez une responsabilité majeure dans le développement de ce fléau", a-t-il affirmé, rejetant la distinction entre drogues "douces" et "dures".

"Ce n’est pas possible", a-t-il lancé, "que des parents ne comprennent pas la gravité
de l’usage des stupéfiants, ce n’est pas possible que des enseignants
ne signalent pas à la police des trafics qui ont lieu sous leurs yeux".

François Fillon a évoqué "une bataille longue" contre la drogue,
alors que "nous sommes d’une certaine façon en situation d’échec" face
à "l’augmentation continue" de la consommation et la baisse de l’âge
auquel celle-ci débute.

En France, selon des chiffres officiels, 1,2 million
de personnes consomment du cannabis au moins dix fois par mois. Et
selon M. Darcos, un jeune de 17 ans sur deux a déjà consommé de la
drogue.

La venue du Premier ministre au lycée Paul-Bert a suscité une manifestation d’environ 150 adolescents et parents d’élèves FCPE.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.