1ères Lignes/ANPREF : une fédération des acteurs de terrain

L’enquête AFR 2004 sur les structures
pratiquant la réduction des risques liées aux usages des drogues,  avait
permis à Techno+ d’identifier un certain nombre d’équipes mobiles
intervenant dans les espaces festifs plus de 10 fois par an.

En
février 2005 nous avons donc initié une série de rencontres entre les
représenants de ces structures afin d’échanger sur notre
fonctionnement, nos pratiques et surtout comment nous vivions le
passage entre une politique expérimentale de réduction des risques et
son inscription dans la loi de santé publique depuis août 2004.

Très
vite nous nous sommes apperçus que les associations dont l’intervention
en espaces festifs était la spécialité et la principale activité,
rencontraient toutes les mêmes problèmes : baisse de financement,
impossibilité d’intégrer le système des CAARRUD, non reconnaissance des
intervenants de terrain par les pouvoirs publics, interdiction
unilatérale de pratiquer la reconnaissance de produits, difficulté
d’avoir une action légitime dans les évènements festifs illégaux
(notamment les free parties)… Face à cela, nous avons décidé , dès juin 2005, avec ces associations de nous constituer en fédération
d’intervenants de terrain.

Nous sommes les 1ères Lignes de la prévention et de la réduction des risques liés aux usages des drogues en espaces festifs.

1ères Lignes,
l’Association Nationale de Prévention et de Réduction
des risques en Espaces Festifs (ANPREF) est une fédération
d’associations qui a vu le jour le 15 juillet 2005. Elle
développe et défend des actions d’éducation et
de promotion de la santé fondées sur la charte d’Ottawa
(21/11/1986).

Ces
associations sont issues des actions initiées par
l’auto-support des usagers des milieux festifs dès 1994. Elles
sont fondées sur l’expérience des pairs et le
concept de Réduction des Risques liés aux usages des produits psychoactifs et aux pratiques dans les milieux
festifs. Elles sont une passerelle d’accès aux soins et aux
droits pour les publics ne s’inscrivant pas dans une démarche
sociale traditionnelle. C’est de leur expérience que de
nombreuses initiatives ont vu le jour :

  • reconnaissance
    présomptive des produits (testing),

  • implantation
    dans les espaces festifs de chill-out (lieu d’accueil, de
    repos, et de convivialité) et de stands (lieu
    interactif de promotion de la santé, outils de réduction
    des risques, écoute, conseils, informations),

  • pratique
    de la réassurance pour les usagers en difficulté
    avec leur consommation, premiers secours,

  • élaboration
    de documents d’information et d’outils adaptés aux
    évolutions des substances psychoactives et des usages.

Elles
ont aussi permis de mettre en place un réseau d’alerte sur
les substances dangereuses et ont su gagner la confiance des usagers
de drogues par un discours accessible, ni prosélyte, ni
moraliste, visant à la responsabilisation, à
l’autonomisation et au respect de la personne.

Pourquoi
une fédération ?

Depuis
dix ans, des activités de préservation de la santé
en milieu festif ont été développées à
partir d’actions bénévoles peu reconnues, avec des
financements précaires. Cette fédération a été
créée pour donner aux associations qui oeuvrent en
premières lignes dans le champ socio-sanitaire des espace
sfestifs, la reconnaissance et les moyens d’agir de concert, pour
valoriser et pérenniser la spécificité de leur
activité. Elle vise ainsi la défense, le développement
et la représentation des associations de terrain.

Sur
le plan des pratiques, elle doit aussi faciliter leur adaptation au
service de la santé des populations, en suivant ses
évolutions.

Depuis
avril 2005, un décret de loi établit un référentiel
de pratique de la réduction des risques, mais son
interprétation se limite trop souvent aux risques infectieux
et psychiatriques. Même si le nouveau dispositif des CAARUD
(Centre d’accueil et d’Accompagnement à la Réduction
des risques pour les Usagers de Drogues) propose de modéliser
les pratiques de réduction des risques, il convient de
maintenir la diversité et la complémentarité des
réponses : accompagnement de la diffusion des outils,
évaluation des logiques de réseaux qui relèvent
d’une pratique et d’un accompagnement spécifique, accès
aux droits, accès aux soins, testing… L’ANPREF défend
l’idée qu’une politique globale de santé publique en
matière de drogues ne doit pas se limiter à considérer
les personnes dont l’usage est problématique.

C’est
pourquoi nous affirmons :

  • la
    reconnaissance d’un savoir faire et d’un savoir être des
    associations de santé communautaire et d’auto-support.

  • la
    nécessité du maintien et du développement de
    nos actions et notamment la continuité des financements
    d’Etat.

Pour
que le travail des associations évolue de paire avec les
publics concernés, il nous paraît primordial que ces
structures de santé communautaire et d’auto-support en milieux
festifs survivent à l’institutionnalisation de la réduction
des risques.

La
fédération ANPREF est composée des associations
suivantes : Act Up Toulouse, ASUD Loiret (Orléans), Autrement (Bordeaux), Keep Smiling (Lyon),
Korzéame (Toulouse), Préventeuf (Rouen), Pushing (Metz), Techno +
(Paris), Techno Plus Grand-Ouest (Nantes), Le Tipi (Marseille), Spiritek (Lille),
L’Otrasso (Marseille).

Act
Up Toulouse

10bis
rue du colonel Driant – 31400 Toulouse
Tél : 05
61 14 18 56
Mail : actuptoulouse@wanadoo.fr

ASUD
Loiret

2,
Cloitre Saint-Pierre Le Puellier 45000 Orléans
Tél
: 02 38 77 00 27
Fax
: 02 38 77 70 34
Mail
: asud.loiret@wanadoo.fr
Web
:www.asud.org

Autrement (Bordeaux)
2, allée François Villon 33600 PESSAC
Mail
: autrement.rdr@no-log.org
Web
www.myspace.com/autrementrdr

Keep
Smiling

3,
rue Baraban – 69006 Lyon
Tél
: 04 72 60 92 66 / 06
78 37 16 26
Mail
: info@keep-smiling.com
Web
:www.keep-smiling.com

Korzéame (Toulouse)
Tél
: 06 81 33 43 73
Mail : korzeame@no-log.org
Web : www.korzeame.com/forum/

Le
Tipi

26a,
rue de la bibliothèque 13001 Marseille
Tél
: 04 91 92 53 11
Mail
: festif@letipi.org
Web
:www.letipi.org 

L’Otrasso
Tél
: 06.80.64.90.73

Prev’En
Teuf

12 avenue des amoureux 27400 Louvier
Tél
: 06 29 54 22 68
Mail
: preventeuf@hotmail.com
Web : www.preventeuf.org 

Pushing
(Metz)

36
rue des tilleuls – 57070 Metz
alexandre.agi@voila.fr

Spiritek
49,
rue Molinel – 59000 Lille
Tél
: 03 28 36 28 40
Mail
:spiritek-adsl@nordnet.fr
Web
: spiritek.free.fr

Techno
+

11, rue Duvergier – 75019 Paris
Tél
: 06 03 82 97 19
Mail
: tplus@technoplus.org
Web
:www.technoplus.org

Techno Plus Grand Ouest (Nantes)
Tel : 06.15.15.39.20
e-mail : technoplusouest@wanadoo.fr
e-mail : www.technoplusgradnouest.com

Laisser un commentaire