SARKO’mence : Nouveau plan pour encadrer les raves parties de l’été

LE FIGARO fait état de la préparation par le ministère de l’intérieur d’un nouveau plan pour encadrer les raves parties de l’été. Nicolas Sarkozy déclare ne pas vouloir « se mettre à dos un public qui ne demande qu’à s’amuser » mais qu’il convient de « tirer les conclusions des excès constatés lors de ces rassemblements où l’alcool et la drogue sont largement consommés, avec leur cortège de drames : arrêt cardiaques, overdose, dépendance à certains types de stupéfiants. Sans parler de meurtre, comme celui dont a été victime une jeune fille en marge d’un teknival dans les Côtes-d’Armor il y a une dizaine de jours ». LE FIGARO rapporte que pour « privilégier les petits rassemblements », le ministère de l’intérieur prévoit « d’élever le seuil de fréquentation à partir duquel les petites raves doivent être déclarées en préfecture de 250 à 500 personnes ».
Pour ce qui est des raves de plus grande envergure, le ministre indique que « le mouvement techno devra s’orienter progressivement vers des rassemblements régionaux de l’ordre de 10 000 personnes ». La police, la gendarmerie et les autorités sanitaires, sont en effet trop souvent confrontés à des rassemblements atteignant les 40 000 à 50 000 personnes et parfois davantage, qui rendent « la situation ingérable ou presque pour les acteurs publics». LE FIGARO ajoute que « pour les grands rassemblements, les règles vont se durcir, avec de nouvelles exigences techniques et financières » telles que la diminution du volume qui entraînera la saisie du matériel si elle n’est pas respectée. De plus les « préfectures, avant d’autoriser une rave, vont devoir s’assurer que les organisateurs seront en mesure de payer les dégâts », notamment pour ce qui concerne le ramassage des ordures. « Dans le cas contraire, ils devront indemniser les agriculteurs et les services municipaux des communes concernées ».
Malgré cela, d’après le quotidien, « pour le prochain teknival, en tout cas, la perspective de réduire le nombre de participants s’éloigne à grand pas », comme l’année passée, 40 000 personnes sont attendues mi-août à la « fête géante » qui aura lieu « quelque part dans le sud de la France » selon l’intérieur.
La suite

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.