RegardeTaPlanète – Edito du 19-09-12

Après une revue de web made in France, on va faire un petit tour du monde de l’actu des drogues. Un édito qui sent encore un peu les vacances et les voyages.

Iran : Jamais en retard d’une connerie, ce pays qui applique la peine de mort aux dealers et qui paradoxalement est l’un des seuls au monde à distribuer des seringues en prison estime d’après son vice-président que la religion juive est responsable du trafic de drogue.

Maroc et Afghanistan :Aux Jeux Olympiques de la production de drogues, dans la catégorie Cannabis, ces pays sont officiellement médaille d’argent pour le 1er et médaille dor pour le 2nd. A noter que l’Afghanistan est aussi médaille d’or en Opium.

Si l’Amérique Latine n’a pas collectivement décider de mettre fin à la guerre à la drogue lors du sommet consacré à ce thème les 25 et 26 juin derniers, des états continuent de leur côté leur petite révolution intérieure…
Colombie : Elle vient de dépénaliser la possession de beuh (20g) et de cocaïne (1g). Un gramme c’est peu mais là-bas la qualité est autrement meilleure ! Un bon début.
Uruguay : Le projet de loi de légalisation du cannabis a été déposé par le gouvernement le 10 août.

Égypte : le renversement du régime lors du printemps arabe aurait favorisé la multiplication des champs de pavot. Le plus drôle est que cette région désertique bénéficie de l’aide financière de l’Union Européenne pour l’apport d’eau par camions-citernes. Eau qui est allègrement détournée pour faire pousser le pavot ! bref cet opium c’est aussi un petit peu le notre.

États-Unis : Après New-York c’est au tour de Chicago de dépénaliser (pour mieux contraventionnaliser) la possession d’herbe à raison de 15g par adulte. Tandis que Los Angeles interdit les magasins de cannabis thérapeutiques pour lutter contre l’insécurité et les dérives commerciales. La ville préconise aux fumeurs de cultiver leur propre pied de chanvre et d’écouler la production dans des petits clubs privés.

Pays-Bas : Dans ce pays, le cannabis est politique. Depuis l’interdiction de vente aux personnes qui ne résident pas aux Pays-Bas (le weed pass), les gérants de coffee shop (et pas seulement eux) font la gueule. Profitant de la campagne législative près d’une centaine d’entre eux financent une caravane électorale incitant les citoyens à voter pour les candidats favorables au cannabis.

Portugal : Après la dépénalisation, la légalisation ? C’est en tout cas la proposition de loi du Bloc de Gauche qui préconise la mise en place de Cannabis Social Clubs.

Liban :La culture du cannabis comme seule solution pour survivre. C’est ce que défend un petit village qui a renfloué son économie depuis qu’il s’est mis à en cultiver. Mais l’Etat veut détruire les cultures alors de village entre en rébellion et son maire prévient le ministre de l’agriculture que s’il n’est pas « le ministre du haschich » il « go back chez sa mère ».

Pays-basque : Le salon expogrow, le plus grand festival de cannabis d’après les organisateurs s’est tenu ce week end à Irun. L’occasion pour les policiers français de faire du chiffre.

Voilà bon retour en France.

A+

Kritik

 

Laisser un commentaire