Etude sur l’auto-production de cannabis en France

Les chiffres de la production française estimée de cannabis sont tombés…

La culture du cannabis en France : volume et qualité estimés

Source : http://www.ofdt.fr/BDD/publications/docs/eisxcbo4.pdf
Date : 27/03/08 

Grâce aux enquêtes en population générale de 2005, la production domestique de cannabis peut être estimée à environ 32 tonnes en France, ce qui représente entre 950 000 et 1,3 million de plants de cannabis récoltés. Cette estimation fait que la production nationale avoisinerait 11,5% de la consommation totale de cannabis, soit environ un joint sur neuf fumés en France. Pour des raisons méthodologiques, seule la production des petits cultivateurs peut être ici estimée. Chaque individu se procurant du cannabis par l’autoculture cultiverait entre 6,8 et 9,3 plants de cannabis, ce qui conduit à une estimation marchande de chaque production individuelle de 1143?, soit une valeur marchande totale de 160 millions d’euros. La concentration en THC de la production française reste, a priori, en deçà de l’herbe de cannabis importée.

L’étude est en ligne sur le site de l’OFDT: http://www.ofdt.fr/BDD/publications/docs/eisxcbo4.pdf

 

Source : http://www.lalettredelamildt.fr/archives.php?lettre=24&cirdd=8
Date : 13/05/08

La consommation de cannabis atteint dans notre pays
un niveau préoccupant. Cette drogue est le plus souvent importée mais
une partie du cannabis consommé est aussi produite sur notre
territoire. Selon l’Observatoire français des drogues et des
toxicomanies (OFDT), la France compterait aujourd’hui 200 000  »cannabiculteurs".

Face
à ce phénomène, la MILDT a demandé à l’Institut national des hautes
études de sécurité (INHES) de réaliser une étude sur la culture
illicite de cannabis en France, en liaison avec l’OFDT. Les premiers
résultats de l’enquête permettent d’estimer la production annuelle française de cannabis à 32 tonnes ce qui représente entre 950.000 et 1,3 million de plants de cannabis récoltés. La production nationale avoisinerait 11,5% de la consommation totale de cannabis, soit  1 joint sur 9 fumés.
Cette estimation, qui se base sur des enquêtes réalisées en 2005 (hors
DOM), ne s’applique qu’au cannabis strictement destiné à la
consommation personnelle.

Pour compléter ce
premier volet, l’INHES va poursuivre l’étude en prenant aussi en
considération la culture réalisée pour la distribution (vente et don)
et en approfondissant, notamment, les travaux de l’OFDT sur le taux de
THC du cannabis produit, à partir des dernières constatations des
services chargés de l’application de la loi.

Cannabis: plus de 11% de la consommation française produite dans l’Hexagone

Source : AFP
Date : 23.04.08

Plus de 11% de la consommation française de cannabis est produite dans l’Hexagone, où environ un million de plants sont récoltés, selon l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), a rapporté mercredi la mission interministérielle. Avec "1,2 million de consommateurs réguliers", le cannabis est "le produit illicite le plus consommé par la population française, en particulier chez les jeunes", note l’étude. Sur les "277 tonnes de cannabis consommées (en métropole), la production domestique est estimée à 32 tonnes", représentant "entre 950.000 et 1,3 million de plants de cannabis récoltés". La production nationale avoisine ainsi "11,55% de la consommation totale de cannabis, soit un joint sur neuf fumés". Sur les "550.000 consommateurs quotidiens âgés de 12 à 75 ans" qu’avait recensé pour 2005 (dernières données connues) l’OFDT, l’étude estime à 200.000 le nombre de consommateurs ayant recours à la culture individuelle, "dont 140.000 cannabiculteurs ayant exclusivement recours à cet approvisionnement cultivent chacun entre 6,8 et 9,3 plants". Cela représente "une production comprise entre 28 et 36 tonnes d’herbe" en tenant compte d’un rendement compris entre 25,1 et 33,7 grammes par plant", énonce l’étude de l’Observatoire qui a retenu la moyenne de 32 tonnes. Quant à la valeur marchande de chaque production individuelle, elle est "estimée à 1.143 euros (ce qui se rapproche de la dépense annuelle estimée pour un consommateur quotidien), soit une valeur marchande totale de 160 millions d’euros pour un prix au gramme d’herbe de cannabis de 5 euros". Sur un plan "qualitatif", l’herbe de cannabis cultivé en Métropole est de faible teneur en THC (tétra hydro cannabinol, le principe actif de cannabis), avec un taux de "7,9%" Si environ 20% des "cannabiculteurs" de métropole ignore l’origine des graines qu’ils utilisent, les autres déclarent qu’outre d’Afghanistan, de Colombie ou d’Inde pour une faible part, elles proviennent "principalement de Hollande et de France. Les premières produisent de l’herbe à 8,5% de THC contre 6,2% pour les secondes.

La culture de cannabis «à la maison» progresse en France

Source : http://www.lefigaro.fr/actualites/2008/04/22/01001-20080422ARTFIG00620-la-culture-de-cannabis-a-la-maison-progresse-en-france.php
Date : 22/04/2008 

« La culture domestique, marginale au milieu des années 1990, semble depuis lors se diffuser parmi les usagers », indique-t-on à l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies. AFP/ BONODOT
«
La culture domestique, marginale au milieu des années 1990, semble
depuis lors se diffuser parmi les usagers », indique-t-on à
l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies. AFP/ BONODOT

Crédits photo : AFP

Trente-deux tonnes d’herbe sont ainsi produites de façon artisanale, soit un joint sur neuf.

Abritée
des regards, tantôt en plein champ, tantôt sous les néons d’un
appartement, la culture de cannabis prospère en France. Pour la
première fois, une étude réalisée pour la Mission interministérielle de
lutte contre les drogues et les toxicomanies (Mildt), qui doit être
rendue publique mercredi, mesure l’ampleur de ce phénomène. Ce sont 32
tonnes d’herbe qui ont été produite en 2005 par des cultivateurs
privés, soit 11,5% de la consommation totale de cannabis. Selon la
note, « environ un joint sur neuf fumé en France » provient de
l’auto-culture. La valeur marchande de cette herbe made in France est
évaluée à 160 millions d’euros, en estimant le gramme à 5 euros.

«La
culture domestique, marginale au milieu des années 1990, semble depuis
lors se diffuser parmi les usagers», indique-t-on à l’Observatoire
français des drogues et des toxicomanies, à l’origine de l’étude, qui
n’a pas pris en compte les cultivateurs professionnels. Au total, 140
000 personnes consomment du cannabis exclusivement produit sur le sol
français. L’herbe de ces «cannabiculteurs du dimanche» est cependant
moins concentrée en THC* que les produits importés.

La grande
majorité des cultures artisanales, de petite taille et bien cachées,
échappent aujourd’hui à la vigilance des services répressifs. L’an
dernier, les policiers ont procédé à environ 1 600 interpellations pour
détention de graines ou de pieds, tandis que 115 «cultivateurs» ont été
arrêtés pour trafic. La Mildt entend donc consacrer un chapitre de son
futur plan de lutte contre la drogue à ces cultures privées. Le
document, actuellement en préparation, doit être rendu public en juin.
Avec 1,2 million d’usagers réguliers, la France reste en effet en tête
des pays européens pour la consommation de cannabis. A 17 ans, un
garçon sur six et une fille sur quinze déclarent fumer régulièrement
des joints.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.