L’ecstasy reste la principale drogue lors de fêtes en Suisse

En Suisse, il est normal d’aller faire analyser son produit avant de consommer….

Source : Le temps Suisse
Date : 22.04.2008

L’ecstasy reste la principale drogue consommée lors de fêtes. Mais la consommation de cocaïne ne cesse d’augmenter. Ce constat ressort des analyses effectuées par le laboratoire mobile de l’Office du pharmacien cantonal bernois.

Lors de sa dernière intervention, le laboratoire a examiné son 1001e échantillon de drogue lors d’une fête à la « Rote Fabrik » de Zurich, a annoncé l’Office d’information du canton de Berne. Les spécialistes analysent sur place la composition des comprimés et conseillent le public sur les risques potentiels. La personne qui fait analyser une poudre ou un comprimé se voit proposer un entretien, ainsi que des conseils sur la problématique des toxicomanies. Lors de la découverte de substances inconnues ou dangereuses, les spécialistes avertissent les consommateurs. Mais ils n’ont aucun contact avec la police.
Les échantillons analysés lors de plus de 60 soirées à Zurich au cours des dernières années montrent que l’ecstasy est la substance la plus répandue dans ces milieux. Sur les 30 substances recensées jusqu’ici, on trouve ensuite l’amphétamine puis la cocaïne, de plus en plus fréquente.

Laisser un commentaire