Réunion Inter-Sound-Systems-IDF du 21 février 2014

Étant donné le degré d’urgence induit par la réunion du mercredi 5 février 2014 au Ministère de l’Intérieur,

  • Vu la diversité des revendications, positions et structures des acteurs,
  • Constatant le manque de préparation & de consultation en amont de la réunion,
  • Conscients des enjeux culturels, sociétaux, sanitaires et d’encadrement des manifestations techno,

Notre collectif, le sound-system Art’Nak, pour la bonne tenue des négociations, entre les acteurs du monde technoïde et les institutions étatiques, souhaite obtenir la définition d’un calendrier des négociations, associé à une méthodologie transparente, elle-même soumise à accord et négociation préalable.

Nous tenons à souligner que :

  • Les manifestations « légales » ne doivent pas se dérouler au détriment des plus « petites »,
  • le tout-répressif envers les organisateurs et les participants doit cesser.
  • L’exercice de pressions au niveau des maires, préfets et acteurs locaux doit être motivée.
  • La possibilité de négociation au niveau local doit être encouragée et libérée.
  • L’établissement du calendrier et de la méthodologie doit se faire au nom de tous.

Notre envie de Fête Libre reste entière.

A ce titre, nous invitons tous les sons à participer à la réunion Inter-Sound-Systems-IDF organisée par le collectif Insoumis le 21 février 2014 [Infoline : 210214]

Laisser un commentaire