Réveillon et COVID : Accompagner plutôt que réprimer

Le 31 décembre de nombreuses fêtes auront tout de même lieu. Nous souhaitons répondre par l’accompagnement plutôt que par la répression et nous invitons l’Etat à faire de même durant l’événement et à ne provoquer ni mouvements de foules ni violences. Comme dans d’autres secteurs des aménagements sont possibles.

« Nous défendons le droit à la fête »

Entretien de Techno+ parue dans le Journal du Centre le 29 juillet 2020 suite la tenue de deux rave-partys en quatre mois dans la Nièvre sur fond de crise sanitaire COVID 19.Source : https://www.lejdc.fr/nevers-58000/actualites/deux-rave-partys-en-quatre-mois-dans-la-nievre-sur-fond-de-crise-sanitaire-nous-defendons-le-droit-a-la-fete_13816918/ C’est culturel. Pour la tenue de fêtes électro, organisateurs et État jouent au chat et à la souris : effet de … Lire la suite

Les Français restent d’irréductibles fumeurs

source :http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/01/10/les-francais-restent-d-irreductibles-fumeurs_1140212_3224.html date : 10/01/2009 Un an après sa mise en oeuvre, l’interdiction de fumer dans les lieux publics et de convivialité est entrée dans les moeurs. Les serveurs et les barmen respirent mieux mais les Français restent des irréductibles… fumeurs. Malgré le durcissement de la loi, le tabagisme actif s’élève toujours à 30 % … Lire la suite