7 février 2015 : Freeparade à Versailles

Dans la foulée de la journée de contestation nationale du 31 janvier 2015 qui réclame un changement de la loi répressive actuellement en vigueur, on lâche rien et on continue à mettre la pression.
Après des mois de vaines négociations, l’état continue sa spirale répressive. Même si les administrations nationales sont de bonne volonté, c’est toujours sur le terrain, avec les préfets, les maires et les gendarmes que l’autorité bafoue nos droits et nos aspirations.

191 000€ d’amendes pour une teuf ça vaut bien une manif !

Elle sera l’occasion d’un sitting militant et revendicatif devant la préfecture et le tribunal qui a infligé la plus grosse condamnation pécunière de l’histoire de la free party en France : 191 000 €

Et oui vous avez bien lu : cent quatre-vingt onze mille euros pour la soit-disant dégradation de carcasses abandonnées de véhicules de guerre de l’OTAN dans une carrière des Yvelines en 2011.

Autant vous dire que les deux orgas qui ont pris cette amende sont condamnés à vie, car on peut leur réclamer cette somme sans limite de temps…

  • Parce que nous avons marre de l’aveugle répression, de l’arbitraire des autorités et des réponses disproportionnées,
  • Venez nombreux, sortez vos chars (de son) et prenez vos armes revendicatives : pancartes banderoles et mégaphone,
  • Montrons leur que nous sommes toujours là, qu’on a encore grave la patate et qu’on est prêt pour les rounds suivants !

Car la répression c’est non seulement le CRS au bout du champs, mais aussi le juge borné qui prononce des condamnations démesurées pour des crimes qui n’en sont pas !

Pour que cessent la répression et les saisies abusives, que la Free Party ne soit plus victime de lois d’exceptions, que les forces de l’ordre respectent au moins leurs propres lois.

Reports

  • Cramer des caissons contre la répression

freeparadeparis.org

** Teufer c’est revendiquer, revendiquer c’est teufer **

Le 7 février RAVE’ON !

contact : freeparadeparis[at]gmail.com

Laisser un commentaire