Technotonomy devient UNIS-SONS et change de missions !

Après 4 années de combats et d’engagement permanent, nous constatons qu’il est toujours aussi difficile pour les acteurs de la free party  d’exister et de partager leur passion.

Malgré les concessions, les efforts et les multiples concertations, rien ou presque ne change sur le terrain.

Nous abandonnons donc la position de médiation qui nous plaçait a mi-chemin entre les sound system et les institutions (mairies, départements, région ou état) pour prendre une position plus radicale, celle de la défense des sound system, de cette culture et de son particularisme.

Malgré les efforts réalisés, on nous en demande toujours plus. On veut nous forcer de dissoudre la free party dans le grand moule de l’industrie du spectacle, mais en même temps, on continue à nous marginaliser et à nous fermer les portes.

On veut bien être gentils, mais pas stupides. Les valeurs d’engagement, de partage, de liberté et de bénévolat qui animent la free party sont de belles valeurs et nous les abandonneront pas.

Nous n’acceptons plus d’être stigmatisés et humiliés en permanence sous prétexte que certains d’entre nous consomment des stupéfiants qui ne posent plus problème depuis longtemps dans d’autres pays d’Europe. Nous ne voulons plus être les victimes des dommages collatéraux d’une guerre à la drogue inutile et perdue d’avance.

Fini donc la médiation, il est temps de resserrer les rangs et de défendre sans concession ce qui nous unis et fait battre notre cœur.

Unis donc, nous décidons de créer une fédération des sound systems dont l’objectif sera de défendre les valeurs qui sont les nôtres.

Cette fédération aura un correspondant dans chaque département et elle sera à la disposition des sound systems pour les aider dans leurs démarches et aussi pour les défendre en cas de galère.

Elle dispose aussi de tout le matériel que Technotonomy a accumulé pendant ces dernières années. Il sera mis à disposition des sound systems qui en ont besoin.

Comme l’association n’aura plus de permanents, elle ne pourra compter que sur l’engagement des membres des sound systems pour agir et faire entendre sa voix. Nous vous invitons donc à rejoindre cette initiative au plus vite. Deux réunions sont prévues, fin octobre en Pays de Loire et en Bretagne début décembre.

Les premières actions que nous soutenons sont :

  • L’organisation de la Mani’festive sur Le Mans pour dénoncer la discrimination dont sont victimes les sound systems en Sarthe mais aussi dans les départements voisins. Venez nombreux !
  • L’organisation du Teknival RAV’OLT 303 (303 = 49 + 44 + 85 + 72 + 53, les départements des pays de Loire) fin octobre pour dénoncer l’échec de l’organisation des multi-sons dans la région, malgré 3 ans d’efforts !

A vous de jouer !

http://www.facebook.com/Technotonomy

 

Laisser un commentaire