La légalisation du chanvre, une priorité pour Pierre Audette

Les Verts Canadiens font campagne pour la légalisation du chanvre…

Source :
http://www.chanvre-info.ch/info/fr/La-legalisation-du-chanvre-une.html
Date : 15-10-2008

« Le chanvre
pourrait devenir la base de l’économie mondiale, a-t-il
affirmé. C’est un spécimen biodégradable
pouvant, entre autres, se transformer en papier de haute qualité.
De plus, l’aspect récréatif et médical de cette
plante ne servent qu’à 2 % présentement. »

Ce changement accroîtrait
également l’offre touristique. « Les Américains
prendraient des vacances au Canada afin de se procurer du chanvre »,
a précisé le candidat du Parti vert du Canada.

Selon M. Audette, le
gouvernement a réduit l’espérance de vie des citoyens
en permettant la vente de cigarettes. « L’alcool et le jeu ont
été légalisés, pourquoi pas le chanvre ?
», s’est-il questionné.

Outre le chanvre, M.
Audette se préoccupe des sites d’enfouissement. « On ne
peut pas continuer de cette façon, il faut sensibiliser les
gens au sujet de la réduction des déchets »,
a-t-il souligné.

Une solution, pour M.
Audette, réside dans la création d’usines de 2e
transformation. « Ça prendrait la forme d’usine
populaire où les gens travailleraient le nombre d’heures
désiré. Après tout, la population génère
des déchets, c’est donc à elle, de reprendre cette
situation en main », a suggéré M. Audette.

La situation ferroviaire
du Canada préoccupe aussi le candidat. « Le CN devrait
redevenir une société d’État, a-t-il précisé.
De cette façon, on augmenterait les passagers dans les trains.
On pourrait ainsi réduire le nombre de routes au Canada. »

L’argent pour
l’aménagement des voies ferrées proviendrait des sommes
injectées dans les troupes en Afghanistan.

« Je parle souvent
au peuple, et je ne connais pas personne en faveur de cette guerre »,
a-t-il mentionné.

Bref, M. Audette
bouillonne d’idée. « La société entière
doit être repensée, et nous devons changer notre façon
de vivre », a-t-il souligné.

Concernant la campagne
électorale, M. Audette ne cognera pas aux portes des citoyens.
« Je respecte la vie privée des contribuables, a-t-il
précisé. Le gouvernement entre déjà dans
leur portefeuille, nous n’avons pas, en plus, à entrer dans
leur maison. »

Le candidat du Parti vert
du Canada, n’habite pas à Argenteuil-Papineau-Mirabel. Il
réside plutôt à Clova dans le comté de
Saint-Maurice-Champlain.

« J’ai pris la
décision de déménager en 2000 au moment où
le gouvernement a investi 300 milliards pour le bogue de l’an 2000.
Avec cette somme, nous aurions pu nourrir la planète pendant
25 ans », a-t-il raconté.

Depuis huit ans, le
candidat s’implique beaucoup au niveau de la foresterie dans son
nouveau coin de pays.

« J’ai créé
le Bloc pot en 1998, et je me suis présenté, entre
autres, deux fois pour le Parti vert du Canada dans le comté
Saint-Maurice-Champlain, a-t-il raconté. Je mange réellement
de la politique, même si parfois, je souffre de brûlures
d’estomac. »

Laisser un commentaire