Boire trop : des sensations « Trop » extrêmes

La campagne estivale 2008 contre l’abus d’alcool…

Source : http://www.inpes.sante.fr/index.asp?page=30000/actus2008/015.htm
Date : 17-072008

Dans le cadre du Plan « Santé des Jeunes », le Ministère de
la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative et
l’INPES mettent en place une campagne d’information pour sensibiliser
les jeunes aux dangers immédiats d’une consommation d’alcool excessive
dans l’objectif de limiter les ivresses répétées. Un spot TV, des spots
radio, une brochure et un mini site Internet seront diffusés à partir
du 18 juillet.

La consommation d’alcool des jeunes

L’adolescence
est souvent l’âge de l’expérimentation des substances psychoactives, et
notamment de l’alcool. Les modes de consommation d’alcool chez les
jeunes de 15 à 25 ans se distinguent de ceux des adultes par la
recherche accentuée d’ivresses.

Plus de 9 jeunes âgés de 17 ans1
sur 10 déclarent avoir déjà consommé de l’alcool au cours de leur vie,
11 % en boire régulièrement (au moins 10 fois par an) et 1,2 %
quotidiennement. Près de 6 jeunes de 17 ans sur 10 déclarent également
avoir déjà connu l’ivresse : près de la moitié au cours de l’année, un
quart au moins trois fois dans l’année, et près de 10 % au moins dix
fois dans l’année. La fréquence des ivresses alcooliques à cet âge a
connu une hausse très nette entre 2003 et 2005.

Parmi les 20 ? 25 ans2,
43,6 % des hommes et 20,3 % des femmes déclarent boire chaque semaine,
5,1 % des hommes et 0,9 % des femmes quotidiennement et 32,5 % des
hommes et 54,4 % des femmes de manière occasionnelle.

Les jeunes ont une consommation d’alcool festive qui peut induire des
risques pour leur santé. Elle est souvent associée à des pratiques
dangereuses : conduite en état d’ivresse, violence et agressions
verbales, physiques ou sexuelles, rapports sexuels non protégés et / ou
non prévus…

 

Une campagne qui détourne les codes publicitaires pour sensibiliser les jeunes aux risques d’une consommation excessive d’alcool

  • Un spot TV
    de 40 secondes diffusé du 18 juillet au 8 août. Le parti pris retenu
    est de communiquer sur l’ambivalence de l’alcool en mettant en scène sa
    dimension de plaisir puis en rappelant les risques qui sont associés à
    une consommation excessive. Le moment où l’on bascule de l’un à l’autre
    est symbolisé dans la campagne par la création du produit « Trop »,
    spécialement conçu pour l’occasion. Le film reprend les clichés de la
    pub s’adressant aux jeunes afin de vanter les mérites de l’alcool «
    Trop » et de ses effets. Le spot se conclut par « Boire trop : des sensations Trop extrêmes : violence, accidents, abus sexuels, coma éthylique » et renvoie vers le site www.boiretrop.fr. Il sera également diffusé au cinéma du 30 juillet au 2 août.

  • http://www.inpes.sante.fr/audio_video/0807_alcool/TV.flv

  • Trois spots radio seront diffusés du 21 juillet au 24 août en métropole et dans les départements d’outre-mer.
    Spot 1 : Télécharger
    (mp3, 360 Ko)
    Spot 2 : Télécharger
    (mp3, 360 Ko)
    Spot 3 : Télécharger
    (mp3, 360 Ko)

  • le site internet www.boiretrop.fr,
    mis en ligne du 18 juillet au 18 août, apporte des informations
    complémentaires sur l’alcool : son action sur l’organisme, les risques
    liés à sa consommation, les questions à se poser sur sa propre
    consommation. Il propose également une liste de contacts utiles.

  • une affiche (pdf, 485 Ko) , illustrant le risque de violence sera visible dans les toilettes des bars et des discothèques du 22 juillet au 4 août.
  • Une brochure « Alcool, plus d’info pour moins d’intox » (pdf, 1.3 Mo) illustrée par Riad Sattouf sera également diffusée dès le mois de juillet.

En savoir plus :
Le dossier de presse (pdf, 265 Ko)

Le dossier de presse du ministère chargé de la Santé (pdf, 1 Mo)

1 Legleye
S., Le Nézet O., Spilka S., Beck F., Les usages de drogues des
adolescents et des jeunes adultes entre 2000 et 2005, France, Bulletin
Epidémiologique Hebdomadaire ? N°13 ? 25 mars 2008 (chiffres de
l’enquête ESCAPAD 2005)

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.