Les festival Roc’Han Feu et le Teknival de Bretagne

Le festival Roc’han feu veut attaquer l’Etat, organisateur de teknivals, pour concurrence déloyale…

Date : 30/10/2007
Source: http://www.technopol.net/organisateurs/actualites/rochanfeu

Technopol a été approché dernièrement par l’association organisatrice
de ce festival musiques actuelles qui fait la part belle à l’électro
pour un cas de concurrence causée par le teknival, historiquement
réalisé en marge des Vieilles Charrues.

Les faits sont simples. En trois ans, Roc’Han Feu a changé deux fois de
date, et à chaque fois le teknival s’est retrouvé en face. Résultat :
une déroute financière en cours, la démoralisation de l’équipe et des
450 bénévoles et un dommage collatéral au nom de l’ordre public.


Technopol va s’adresser à la Ministre de l’Intérieur pour que le cas
particulier de Roc’Han Feu fasse l’objet d’un examen peut être plus
attentif soit encore réalisé.

Pour le moment, on vous rend compte de l’action en cours menée par Roc’Han Feu.

COMMUNIQUE DE PRESSE

ROC’HAN FEU CONTACTE UN AVOCAT SUITE AU TEKNIVAL

Face au
Teknival organisé par l’Etat le même week-end que le festival Roc’han
feu, sur le site de Trémuson, l’association n’a pu remplir les
objectifs fixés en terme de fréquentation du public.


La tâche relevait presque de l’impossible : faire face à un événement
gratuit, situé à 50 kilomètres et réunissant plus de 40 000 personnes.
La colère et la déception n’en sont que plus grandes pour les membres
de l’association Roc’Han Feu qui s’étaient déjà retrouvés dans la même
situation l’année dernière, avec le Teknival de Meucon. Ce dernier
avait laissé de lourdes séquelles, surmontées énergiquement par les
bénévoles de Roc’Han Feu, mais tous ces efforts ont été anéantis par le
Teknival de Trémuson.



L’amertume
de Roc’Han Feu ne se dirige pas vers le mouvement des « Teknivals »
(bien au contraire la programmation du festival fait la part belle à la
musique électronique) mais plus vers les inégalités qu’impose
l’organisation d’une telle manifestation.


En effet, depuis quelques années, l’Etat, pour faire face et encadrer
les « raves parties » sauvages, consacre des moyens humains, financiers
et matériels considérables. En comparaison, les associations, comme
celle de Roc’Han Feu, disposent de moyens dérisoires, et sont de plus
soumises à des règlementations et à des normes bien plus draconiennes,
et surtout d’un coût non négligeable. Le face à face est perdu
d’avance, et cette concurrence s’avère fatale. Notre comptabilité est
transparente et accessible à quiconque le demande, ce qui n’est pas le
cas pour le teknival 2006 et celui de 2007 malgré nos multiples
demandes !



Suite à
nos différents courriers, faisant part de nos inquiétudes et notre
colère face à l’organisation du teknival 2007 et la concurrence
déloyale inévitable engendrée par cet événement pour le festival
Roc’han feu, l’Etat ne nous a pas écouté, mais une fois encore,
méprisé. De plus, la promesse faite par le cabinet du Ministère de
l’Intérieur (M. PIERRE Jean Philippe) à M. LORGEOUX, député de notre
circonscription, convenant d’un rendez vous entre les organisateurs du
festival Roc’han feu et le cabinet du Ministère de l’Intérieur n’a pas
été tenue.



C’est
pourquoi aujourd’hui, l’association Roc’han feu a rencontré un avocat
afin de lancer une procédure judiciaire contre l’Etat en vue d’une
indemnisation financière.



Procédure en cours…



Association Roc’han Feu

7, place du Château

56580 ROHAN

Tel: 02 97 51 50 63

renseignement@rochanfeu.com

www.rochanfeu.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.