Rupture nationale d’éthylotests !!

Techno+ ne peut plus mettre àƒ disposition d’éthylotests chimiques.

 

Suite àƒ l’obligation àƒ partir du 1er juillet 2012 d’avoir dans son véhicule, un éthylotest, le seul fabricant français de ballons ayant la norme NF, Contralco, est submergé par les commandes et se retrouve en rupture de stock. Du coup il nous est impossible de fournir cet outil.
Il s’agit d’une vraie pénurie, car le fournisseur ne prévoit pas de retour àƒ la normale de sa production avant 2013. Le temps de construire une nouvelle usine d’éthylo !

2 conseils face àƒ cette situation pour ceux qui aurait besoin de tester leur alcoolémie avant de conduire :

  1. Si vous trouvez des éthylotests chimiques jetables en vente n’hésitez pas àƒ en acheter.
  2. Il existe également des éthylotest électroniques réutilisables àƒ partir de 20€. C’est peut-être le moment d’investir.

Vers la fin de la gratuité…

Depuis la campagne « Souflez, vous saurez ! » de 2008, visant à inciter les conducteurs à acheter à acheter eux mêmes des éthylotests pour se tester, très peu d’organismes en distribuent gratuitement. La sécurité et la prévention routière ont arrêté. Même l’ANPAA, le spécialiste de la prévention sur la l’alcool n’en donne pas !

…pour une meilleure accessibilité.

Depuis le 1er décembre 2011, les établissements festifs nocturnes, doivent s’assurer que leurs clients peuvent s’auto-contrôler en moins de 15 minutes, soit un éthylotest électronique pour 300 personnes et un nombre d’éthylotests chimiques au moins égal au quart de la capacité d’accueil de l’établissement et ne pouvant être inférieur à 50.
Enfin à partir du 1er juillet il sera obligatoire sous peine d’amende d’avoir un éthylotest dans son véhicule. C’est d’ailleurs à cause de cette loi que le principal fournisseur est en rupture de stock. Imaginez plus de 30 millions de véhicules à équiper !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.