Les Jeunes Socialistes : Dépénalisation de toutes les drogues

Les Jeunes Socialistes veulent la dépénalisation de toutes les drogues et la légalisation du canabis…

http://www.mjs62.fr/spip.php?article281
Date : 27/09/2007

En surfant sur internet, les
militants du MJS d’Arras sont tombés sur le site du Parti Communiste
Francais d’Arras, qui parle du dernier tract distribué sur Arras sur
les politiques budgétaires du gouvernement envers l’enseignement.

Voir le tract ci après.

Le PCF d’Arras s’étonnent, et s’insurgent de nos propos sur la dépénalisation de toutes les drogues que nous souhaitons.

Le Mouvement des Jeunes Socialistes prone
effectivement, et depuis longtemps, la dépénalisation de toutes les
drogues et la légalisation du canabis.


DEPENALISER – LEGALISER… QU’EST CE QUE C’EST ?

Définition du petit Larousse 1996 :
Dépénalisation : action d’ôter le caractère pénal.
Légalisation : action de rendre légal : conforme à la loi, défini par la loi.

Le fait de dépénaliser les drogues, cela revient à ne
plus soumettre à des sanctions pénales, tout en maintenant un
dispositif pénal prégnant sur la vente et le traffic de celui-ci. La
consommation reste interdite mais on n’encoure plus de sanctions type
amende, prison.

La légalisation quand à elle est un dispositif qui rend
légal, et donc non-soumis à quelque poursuite judiciaire que ce soit,
la possession, l’usage et la vente, ici de cannabis.

POURQUOI DEPENALISER LES DROGUES ?
Car depuis depuis longtemps les campagnes de prévention contre les
risques du cannabis n’ont fait que jouer sur les peurs, la
méconnaissance des phénomènes de consommation chez les jeunes, visant à
inquiéter les parents plutôt qu’à leur donner les outils de dialogue
nécessaires.

Nous militons pour une approche sanitaire et sociale
des drogues, qu’elles soient légales comme l’alcool ou le tabac, ou
non. Nous demandons aux socialistes d’assumer le bilan du gouvernement
Jospin en la matière. Aujourd’hui la Droite s’empare de la question des
toxicomanies uniquement sous l’angle sécuritaire.

Nous demandons au contraire l’abrogation de la loi de
1970 et la dépénalisation de la consommation et de l’usage de toutes
les drogues.

Non pas pour banaliser mais afin de ne pas enfermer les
consommateurs dans la délinquance. Il faut également donner les moyens
d’information et de prévention à la Mission Interministérielle de Lutte
contre les Drogues et la Toxicomanie afin de développer des campagnes
de prévention. Les lieux de prévention, de suivi, de soins mais aussi
d’injection doivent être implantés au plus près des besoins.

POURQUOI LEGALISER LE CANABIS ?
La consommation et l’usage du cannabis sous toutes ses formes doivent
être légalisés, sa production et sa commercialisation doivent être
placées sous le contrôle de l’Etat et ce à la fois pour garantir la
qualité des produits et lutter contre le trafic tout en autorisant
l’autoproduction pour la consommation privée.

Légaliser le cannabis, c’est être sûr que les produits
parvenant aux consommateurs ne comportent pas de risques sanitaires.
L’illégalité de la consommation fait que beaucoup de vendeurs profitent
de leur position pour couper leurs produits avec des substances
nocives. Aucun contrôle ne peut être pratiqué, ce qui aboutit à des
dérives et qui menace la santé des acheteurs. Le MJS se place dans une
optique de réduction des risques car légaliser c’est aussi se donner
les moyens de contrôler et de réguler la vente de ces produits.

Légaliser le cannabis, c’est se donner les moyens
d’informer et de sensibiliser les consommateurs sur les risques qu’ils
encourent. En effet, regrouper la vente de cannabis dans des structures
contrôlées par l’Etat, c’est pouvoir pratiquer une réelle politique de
prévention en touchant tous les acheteurs. Aujourd’hui, seules les
campagnes de communication du Ministère de la Santé peuvent informer
sur les dangers du cannabis. Une régulation publique via des « coffee
shop » permettrait d’avoir un contact individualisé avec les
consommateurs et ainsi, de les sensibiliser directement aux risques
encourus en cas de surconsommation ou de mélange avec d’autres
substances (alcool, médicaments…)

Légaliser le cannabis, c’est démanteler une économie
parallèle. Aujourd’hui, nombreux sont ceux qui profitent du statut
illégal du cannabis pour en faire du commerce. Le consommateur dépend
complètement de son vendeur, des prix qu’il pratique et de la qualité
des produits qu’il propose. En donnant un statut légal au cannabis, il
deviendra possible de démanteler ce secteur et de donner aux fumeurs de
cannabis un réel cadre légal, sans plus risquer de condamnations

Même si le tract n’était pas orienté sur la
dépénalisation des drogues et la légalisation du cannabis, nous
souhaitions apportée un éclaircissement sur ce point à nos camarades
communistes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.