Bulletin Météo des Prods en vidéo | Juillet 2019

Voici en 3 parties le premier bulletin vidéo de la Météo des Prods de Techno+. Ces bulletins reflètent les tendances des principaux problèmes sanitaires rencontrés par nos volontaires au cours du premier semestre 2019.

Si ce format te plaît ou si tu as des suggestions d’amélioration laisse nous un commentaire en bas de cette page.

Au menu :

  1. Le retour des arnaques à la mescaline
  2. Gare aux chutes sous proto
  3. Du GBL dans les Free Parties d’Île-de-France

Le retour des arnaques à la mescaline


ERRATUM : les NBOMe ont bien été inventés après l’interdiction des 2C mais pas pour les remplacer…

A retenir

  • Si on te propose de la mescaline liquide, il y a de grandes chances que cela n’en soit pas. Méfiance donc.
  • les NBOMe sont des nouvelles substances hallucinogènes ayant provoqués plusieurs accidents graves voire mortels parfois vendus pour de la mescaline ou du LSD.
  • Contrairement au LSD ou à la mescaline, les NBOMe se prennent par application sur les muqueuses (nez, bouche). Si on te propose une substance à garder sous la langue ou contre ta joue ou des gouttes à sniffer il y a de forte chance pour que cela soit un NBOMe.

++ d’info

Gare aux chutes sous proto


ERRATUM : à 1:21 on parle bien de protoxyde d’azote, pas de GBL.

A retenir

  • Le principal risque du protoxyde d’azote est de tomber pendant la montée.
  • Blessure à la tête > Faire une radio aux urgences, risque de trauma cranien
  • Pour les personnes ayant un faible taux de vitamine B12 (végétaliens, végétariens), risque de carence en cas de consommations fréquentes pouvant déboucher sur des problèmes neurologiques.

++ d’info

Du GBL dans les Free Parties d’Île-de-France


A retenir

  • Le GBL est incompatible avec la consommation d’alcool > Risque de coma.
  • Le dosage du GBL est très précis et varient selon les personnes.
  • Risque d’usage abusif voire de dépendance.

++d’info

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.